• L'île la plus proche du paradis


    Vers la fin du mois dernier, ma tante à la mode de Bretagne, je veux dire, la cousine de ma mère, qui étais une écrivaine japonaise, s'est tuée. Elle est connue pour le livre japonais qui s'intitule "L'île la plus proche du paradis". Cette île est la Nouvelle-Calédonie. Elle y'a voyagé toute seule dans son jeune temps, quand personne au japon ne connaissait cette île et peu voyageait en dehors du Japon. En décirivant son éxperience du voyage, ce livre a obtenu un succès boeuf au Japon.
    Sa mort a annoncée à la télé mais, comme je ne regarde pas la télé, je ne la savais pas. Ma mère m'a dit qu'elle s'avait été pendu dans un hôpital. Pourquoi? Je ne sais pas. De son vivant je ne la voyais presque jamais. Une seule fois que je peux me rappelle est dans les funérailles de ma grand-mère. Elle s'est habillé une salopette rosé, malgré que tout le monde étaient en deuil noir. Ses chaussettes étaient aussi rosés.
    Quand j'étais au collège, j'ai lu son livre s'intitule "Le matin cependant va venir". C'était l'histoire éxperience de son divorce. Ses livres étaient populaires et n'étaient pas littéraires. Elle a écrit les livres qui se vendent bien, car son père avait été un écrivain dont livres se vendent très mal à cause de son littéralité et par là sa famille avait été pauvre. Elle a laissé voir dans ses livres beaucoup de chose qui se sont passées dans sa vie.

  • Commentaires

    1
    Lucy
    Samedi 9 Octobre 2004 à 16:27
    oO°¤o°
    Merci pour ton blogg, merci de nous faire partager tout cela. J'aime beaucoup te découvrir et découvrir les choses de la vie que tu observe.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :