• J'ai la peau trop sensible. Depuis quelques semaines j'ai de l'urticaire. Pour découvrir la cause, j'ai échangé la cartouche de l'épurateur d'eau,  j'ai changé aussi le savon que j'utilisais, mais ça ne fait rien.
    Allergie à l'autre - le concept familier dans la philosophie moderne - consiste dans l'ndéchirabilité de cet "autre". L'allergie, je la connais, mais à quoi?

    1 commentaire
  • Le mois de mai s'est écoulé. C'était long et dur, j'ai pris trop de cours, mais ça stimulait aussi ma volonté d'étudier.

    Chaque mardi je participe au cours de la dissertation en français. Dans
    ce cours on disserte sur la littérature, en français bien évidemment. Je
    note ce que le professeur dit, je le comprends en général mais parfois
    il dit des mot que je ne connais pas. Je les note aussi phonétiquement et àpres je les cherche dans mon dictionnaire. Mais il y avait quelque chose d'étonnant. Sur mon cahier j'écrivais quelques mots qui ne correspondent à aucun mot, qui ne ressemblent à rien. C'est drôle. Des mot qui n'existent pas frappent mon imagination.

    1 commentaire
  • Dans ma vie quotidienne, de temps en temps j'entends dire le nom de Lévinas, et le son toujours me donne un certain effet qui me fait rougir, car ce son a un sens spécial pour moi, comme des certains autres auteurs favoris. Quand quelqu'un prononce le nom de Lévinas, je me sens comme s'il avait remarqué ou découvert ma relation - relation sans corrélation -  privée et secrète avec Lévinas.

    1 commentaire
  • Dans le texte du psaume 42, le visage de dieu signifie la presence de dieu et , en un mot,  le salut. Mais la fin de ces phrases indique deux possibilité d'interprétation. Votre visage (c'est-à-dire, ici, le visage de dieu) ou mon visage. Si l'on prend la deuxième possibilité (et c'est une interprétation générale),  on peut lire les phrases qui disent "Sauvez mon visage". Mais pourquoi doit-on dire "Sauvez mon visage"?


    2 commentaires
  • J'adorais les chansons de Dee Dee et sa façon de chanter le jazz, mais je n'avais aucune idée de sa personnalité jusqu'à ce que je la voie à un concert mercredi dernier. Je croyais qu'elle chantait du jazz en anglais, mais contrairement à mon attente elle a chanté des chansons françaises. C'était une heureuse méprise. Elle a evoqué Josephin Baker, une chanteuse qui n'était pas non plus française. Ne pas être français originel est un grand obstacle pour prononcer les mots français en chanson, comme elle a dit, mais elle a décidé de chanter en français, parce qu'elle adorait la France.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique